Pensée de la semaine

Avant de cultiver l’amour et la compassion, il importe de bien comprendre ce que recouvrent ces deux termes. Dans la tradition bouddhiste, on les considère comme deux aspects d’un même sentiment de bienveillance : l’amour est le désir que tous les êtres soient heureux, et la compassion, le souhait qu’ils soient libérés de la souffrance.

Extrait résumé et adapté de Les Voies spirituelles du bonheur

 

Partager :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *